U17 A Match contre Bocage Fougerais A

Aujourd’hui, premier match officiel de la seconde partie de saison et premier match de D1. Nous savions que ce match allait être difficile car l’équipe adverse est montée en première partie de saison comme nous de D2. De plus celle-ci joue le haut de tableau et est réputée pour avoir un très bon numéro 9. Mais nous avions tout de même à cœur de bien commencer le championnat et de s’imposer là-bas. Dans le vestiaire les règles sont simples, ne pas encaisser de but et  prendre l’avantage si il y en a la possibilité. Aussi nous devions absolument marquer de près l’attaquant afin d’éviter de trop subir.
Le match débute et nous ne sommes malheureusement pas dedans . Les adversaires sont sur le ballon avant nous et sont aussi beaucoup moins laxistes que nous. Alors nous sommes punis justement au bout de 5min de jeu sur un centre venant du côté droit et conclu par une tête bien placée du numéro 9 (1-0). Nous n’arrivons pas à nous créer des occasions et subissons les assauts adverses. Mais sur une belle ouverture Guillaume aux alentours de 10min de jeu, comme à son habitude arrive à se défaire du marquage. Alors, il part au but cependant le dernier défenseur réalise une vilaine faute par derrière sur celui ci. En présence d’une arbitre officielle celle-ci décide de le sanctionner d’un carton rouge. Alors les adversaires se retrouvent à devoir jouer à 10 pendant les 80 minutes restantes. Nous continuons à être dominés mais Lucas sort 2-3 beaux arrêts qui empêchent l’équipe adverse de réaliser le break. Sur un contre nous avons l’opportunité de se créer une occasion de but mais encore une fois celle-ci est annulée par le numéro 8. Celui-ci conteste la faute évidente et de manière agressive alors l’arbitre décide de le sanctionner d’un carton blanc. Sur le coup franc, nous parvenons à égaliser par une belle tête de Théo sur le centre de Guillaume.
Alors à 11 contre 9 nous parvenons à sortir petit à petit la tête de l’eau. Mais trop loin au marquage l’équipe adverse continue à
 dominer. Louis et Kyrian soudés empêche le numéro 9 de se créer de réels occasions et Lucas arrête celle-ci lorsqu’il le faut.
Sur une belle ouverture Guillaume parvient encore une fois à prendre la défense de vitesse. Celui-ci se retrouve en face à face et comme à son habitude nous fait peur en tentant une sublime louche qu’il réussira (25ème/1-2).  Le joueur sanctionné d’un carton blanc revient dans le match, l’équipe adverse revient à 10. Celle-ci encore une fois nous domine et parvient à revenir au score. Sur un lobe, Lucas réussit à ralentir le ballon mais avec le rebond nous marquons contre notre camp (2-2/30min). Même à 11 contre 10 nous ne parvenons pas à prendre l’avantage et manquons de se faire encore une fois mener au score. Malheureusement après quelques parades de Lucas, sur une touche vite jouée par l’adversaire nous sommes surpris et l’attaquant se retrouve en face à face. Encore une fois Lucas réalise l’arrêt mais un de leurs joueurs a bien suivi et pousse la balle au fond (3-2/35ème). Nous sommes énervés et agacés de se faire tant dominer alors que nous sommes en supériorité numérique. Le match devient alors haché et se limite à des dégagements des deux côtés.
Dans le vestiaire nous sommes conscients que l’adversaire est au-dessus, surtout dans l’organisation du pressing. Mais en raison de  leur carton rouge nous décidons de les faire courir en seconde période afin de les épuiser.  Et enfin profiter de leur épuisement pour égaliser et pourquoi pas prendre l’avantage. Cependant pour cela il ne faut pas encaisser de but.
La 2ème mi-temps commence très mal pour nous, en effet d’un dégagement parti de leur camp leur attaquant parvient à éliminer deux joueurs et se retrouve en face à face avec Lucas qui encore une fois réalise l’arrêt mais en deux temps un de leur joueur parvient à pousser la balle au fond du but (4-2/ 46ème). Nous refusons de l’admettre mais le match semble perdu… Mais comme l’avait prédit notre coach l’équipe adverse se fatigue et ne parvient plus à produire du jeu. Alors ceux-ci multiplient les dégagements, Kyrian, Louis, Nael et Antoine parviennent à bien tenir derrière permettant à Lucas de se reposer. Alors nous imposons un style de jeu plus posé et parvenons à passer par les côtés avec Mathis et Guillaume. Les centres se multiplient mais ce n’est que à la 65ème que la situation se débloque. En effet sur une mauvaise relance du gardien Mael récupère la balle au 25mètres tente sa chance et voit sa frappe se terminer dans la lucarne opposée (4-3/65ème) Le match est relancé et nous devenons beaucoup plus percutants, nous manquons à multiples reprises d’égaliser. C’est encore une fois sur une mauvaise relance de l’adversaire et grâce à un bon pressing que nous parviendrons à égaliser. Par l’intermédiaire de Mael aux abords de la surface celui-ci tente sa chance et dans un jour de chance et pleine de réussite réussi à égaliser (4-4/75ème). Le match devient différent les adversaires redeviennent  dominateurs mais ne parviennent pas à se procurer de réelles occasions grâce à la défense solidaire de l’équipe et Lucas qui réalise de belles sorties. Antoine verra même sa  frappe partir en lucarne et se faire sortir par le gardien adverse. Mais ils manqueront de prendre l’avantage à trois reprises une fois par leur attaquant qui manque un lobe, puis sur un face à face manqué par leur numéro 10. Puis sur une tête que nous voyons s’échouer sur la barre, celle-ci nous permet d’emmener un contre bien joué par Nael et Guillaume sur le côté droit mais celui-ci rate la balle de match sur un face à face. Notre dernière occasion du match sera sur un corner, l’adversaire prend le ballon de la tête mais Mael parvient à reprendre la balle d’une frappe chanceuse qui passe entre deux joueurs et qui surprend le gardien (4-5/85ème). Alors la fin du match devient simple pour nous, ne plus prendre de risque, hacher le jeu et dégager dès qu’il en est possible. L’arbitre siffle la fin du match, un réel soulagement pour toute l’équipe.
Nous fêtons la victoire comme il se doit dans le vestiaire et sommes contents d’avoir effectuée cette belle opération face à cette bonne équipe. Nous sommes néanmoins conscients que le carton rouge mérité nous à bien aidés sans quoi le match aurait été totalement différent. Un match que l’on peut qualifier d’ascenseur émotionnel et qui nous a permis de nous rendre compte que la D1 est une toute autre dimension et que plus aucun match ne sera facile. Il va falloir se battre pour aller chercher le maintien, mais nous n’en doutons pas si tout le monde joue le jeu nous en sommes largement capable.